Le formulaire ci-dessous s'adresse aux propriétaires particuliers de logements.

Pour les entreprises et les copropriétés, merci d'utiliser ce formulaire dédié.

Recevez votre devis gratuit et sans engagement pour l’audit énergétique de votre maison ou appartement et diagnostics immobiliers obligatoires dans le cadre d’une vente ou d’une location d’un bien classé F ou G ou pour le chiffrage de votre audit énergétique en vue d’une rénovation énergétique.

En remplissant ce formulaire j'accepte d'être recontacté par un conseiller BCTI pour qu'il me communique un devis correspondant à mes besoins.

Audit énergétique approfondi de votre logement

Cette section vous présente les objectifs et le déroulement d’un audit énergétique pour une maison ou un appartement. Elle présente notamment les techniques de test d’étanchéité à l’air (infiltrométrie) et la thermographie au service de votre performance énergétique.

Vos objectifs d’audit énergétique :

  • Comprendre et maîtriser votre consommation d’énergie
  • Identifier précisément les sources de déperditions de votre maison, immeuble…
  • Réduire votre facture d’énergie en améliorant votre confort
  • Disposer de pistes d’amélioration de la performance énergétique de votre bâtiment pour faire des économies d’énergie en compte
  • Une analyse de la qualité de l’isolation des différentes parois du logement
  • Une étude de la qualité de l’étanchéité à l’air du logement et de sa conformité par rapport à la réglementation thermique 2005
  • Une mesure du juste nécessaire en termes de renouvellement d’air
  • L’identification et la localisation des défauts thermiques (photos et thermogrammes , c’est-à-dire « images infrarouges »)
  • Des pistes de réflexion à l’amélioration énergétique du bâtiment

Les résultats de l’audit énergétique sont consignés dans un rapport remis au maître d’ouvrage.
Voici quelques précisions concernant notre technique d’étude :

Zoom sur l’infiltrométrie

L’infiltrométrie permet de quantifier l’étanchéité à l’air de l’enveloppe d’un bâtiment. Le test consiste à mettre le bâtiment en surpression ou en dépression afin de forcer l’air à passer par les infiltrations parasites.
Ces fuites d’air sont ensuite précisément localisées notamment à l’aide de la thermographie infrarouge.
Ce test est également appelé test à la porte-soufflante, test d’étanchéité à l’air ou test de perméabilité à l’air.

Zoom sur la thermographie infrarouge

La thermographie infrarouge du logement effectuée à l’aide d’une caméra thermique (également appelée caméra thermique) complète de façon optimale le contrôle de l’enveloppe au cours des mesures avec la porte soufflante. La caméra thermique fournit des informations précieuses sur l’état de l’enveloppe du bâtiment : localisation des fuites d’air et défauts thermiques.
Infiltrométrie et thermographie infrarouge constituent la base de notre audit énergétique et permettent de quantifier, identifier et évaluer de manière précise les déperditions d’un bâtiment.

Après l’audit énergétique ?

A partir du rapport d’audit, nous concevons avec vous le programme de travaux le plus pertinent compte tenu de vos exigences en termes d’amélioration de votre confort et de votre facture énergétique et écologique.

Le bureau d’étude réalise des audits énergétiques pour les particuliers. Ces audits permettent d’indiquer les recommandations nécessaires aux besoins de chacun pour améliorer le confort des occupants tout en réduisant leurs factures énergétiques. 

Différentes prestations sont réalisables en fonction des objectifs et des besoins de chacun :

Déterminer les défauts d’isolation et les points d’humidité

Réalisation d’une thermographie infrarouge

    • Permet de vérifier sans destruction la présence et la mise en œuvre de l’isolation sur les murs, les plafonds.
    • Permet de visualiser les infiltrations d’air éventuelles et de déterminer les mesures correctrices à apporter
    • Déterminer  les ponts thermiques
    • Trouver les points froids source d’inconfort
    • Vérifier la bonne pose des menuiseries et l’absence de défauts d’infiltration
    • La thermographie ne peut être correctement réalisée que si un écart de température supérieur à 10 °C est présent entre l’intérieur et l’extérieur de l’habitation 

Déterminer les travaux à réaliser pour des économies d’énergie

Réalisation d’un audit énergétique

    • Permet de simuler les consommations théoriques de l’habitation à partir des éléments de construction et des systèmes énergétiques existants
    • Calcul des gains énergétiques et économiques pour plusieurs types de travaux
    • Estimation des coûts de travaux
    • Temps de retour sur investissement de chaque solution
    • Scénarii de travaux intégrant plusieurs solutions
    • Estimation de la consommation finale et du gain lié à la mise en place des solutions.

Faire un audit complet

Réalisation d’un audit énergétique et d’une thermographie

    • Les deux prestations permettent d’obtenir un audit complet
    • Avec une vision générale des qualités thermiques du bien immobilier grâce à l’audit énergétique et les travaux généraux à envisager pour améliorer significativement le logement
    • Une vision spécifique des défauts ponctuels constatés sur la mise en œuvre de l’isolation et des menuiseries et les mesures correctrices ponctuels à apporter dessus.

Restituer au client un rapport complet, claire, compréhensible et pouvant être utilisé pour faire réaliser des devis 

Pourquoi effectuer cet audit ?

Des économies d’énergie concrètes

La sur-utilisation de cette expression dénature quelque peu l’intérêt pourtant avéré de rénover sa maison pour économiser.

Autrement dit, une rénovation énergétique bien mise en œuvre est réellement source d’économies, sur le long terme.

Le principe est simple : une rénovation énergétique consiste à diminuer les besoins en chauffage et plus globalement à limiter les déperditions du bâtiment.  De cette démarche résulte donc une diminution des dépenses financières initialement nécessaire pour créer une atmosphère confortable.  Par exemple, une maison performante nécessitera moins de chauffage qu’une maison déperditive pour maintenir une chaleur intérieure et un confort minimum.

Un avantage induit : la valorisation de votre patrimoine

Un bâtiment moins énergivore est de suite plus attractif car sécurisant. Ainsi une habitation économe en charges sera toujours plus intéressante pour la location comme pour la revente surtout comparée aux nouvelles constructions toujours plus éco-performantes.
Profiter de la rénovation énergétique pour embellir vos façades et donner du cachet à votre logement est possible avec des techniques d’isolation éprouvées.

Investir pour économiser

La rénovation énergétique a un coût : il s’agit d’un investissement long terme (et non pas une charge de fonctionnement).

Alors comment optimiser son investissement ? Cibler les bons travaux ? Rendre son habitat performant ne répond pas à une recette pré-faite car chaque bâti est unique.

Afin de prioriser les travaux envisageables et déterminer un programme de réhabilitation optimal, un professionnel vous propose un bilan énergétique complet appuyé sur des outils de mesure que sont le test d’étanchéité à l’air (blowerdoor test ou infiltrométrie) couplé à une thermographie (caméra thermique).   

Ce bilan énergétique a donc la particularité de dévoiler les défauts de la maison ou du bâtiment qu’il s’agisse de ponts thermiques, défauts d’isolation ou fuites d’air. Plus globalement, cette solution de rénovation intègre un bilan énergétique initial, la définition du programme optimal d’amélioration, la réalisation et le suivi qualité des travaux ainsi qu’un bilan énergétique final.

Les aides et mesures gouvernementales.

Dans le cadre du plan pour la rénovation énergétique des logement, le gouvernement prévoit des aides pour les ménages.

Les particuliers peuvent bénéficier d’une aide appelée MaPrimeRénov’. Cette dernière remplace l’ancien CITE (Crédit d’Impôt Transition Énergétique) et viendra s’ajouter à celles déjà existantes de l’ANAH.

MaPrimeRénov’

Avec le plan de relance, le CITE a disparu pour être remplacé par une aide spéciale, MaPrimeRénov’. Le montant de cette dernière sera aussi augmenté via le financement du plan de relance.

MaPrimeRénov’ sera versée sous conditions de ressource par l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat). En 2020, seuls les propriétaires les plus modestes y avaient droit. En 2021, le dispositif a été  élargi à tous les ménages. Les propriétaires bailleurs pourront y souscrire.

Pour bénéficier de ce dispositif, vous devez engager des travaux liés aux économies d’énergie dans votre résidence principale.

Combien peut-on obtenir ?

Le montant total de la prime est de 20 000 € sur une période de 5 ans. Toutefois, cette dernière ne vous est pas versée d’un coup : vous obtiendrez une aide spécifique pour chaque type de travaux ou de dépense que vous engagez.

Par exemple, si vous installez une pompe à chaleur air/eau, vous pourrez obtenir entre 1 200 € et 3 500 € selon vos revenus.

Aides déjà existantes de l’ANAH

L’ANAH offre aussi des aides pour les ménages les plus modestes souhaitant engager une rénovation dans un logement ou un immeuble ancien.

Pour les propriétaires occupants

Prime versée aux ménages en situation de grande ou très grande précarité énergétique souhaitant engager des travaux de rénovation dans leur logement. Ce dernier doit être âgé de plus de 15 ans.

L’aide peut être versée pour les rénovations d’ensemble permettant un gain énergétique de 25 % minimum ou pour les travaux localisés (chauffage, isolation…). Le coût de la réfection doit être au minimum de 1 500 €.

Pour les propriétaires bailleurs

L’aide est octroyée lors de la signature d’une convention à loyer maîtrisée avec l’ANAH, pour un logement datant d’au moins 15 ans. Les revenus des locataires ne doivent pas dépasser un certain plafond.

Les travaux pris en compte doivent être liés à la salubrité, la sécurité, la performance énergétique ou l’adaptation du logement à la perte d’autonomie des locataires. Le montant doit dépasser 1 500 € pour que la prime vous soit versée.

Quelles sont les rénovations prises en charge ?

Les nouvelles mesures annoncées par le gouvernement couvrent les travaux ayant pour but d’améliorer l’efficacité énergétique de votre logement. Cela inclut notamment :

  • Mise à niveau de votre système de ventilation
  • Isolation : comble (aménagés/aménageables), murs (extérieurs/intérieurs)
  • Changement du mode de chauffage 
  • Chaudière

Le dispositif MaPrimeRénov’ lancé par le gouvernement via le plan de relance vous permet d’obtenir jusqu’à 20 000 € d’aide pour rénover votre logement. Profitez-en de ce coup de pouce et faites dès à présent un audit énergétique afin de savoir si votre système répond aux normes énergétiques actuelles.