Recevrez gratuitement et sans engagement le devis d’un audit énergétique réglementaire pour une entreprise (immeuble de bureau, local professionnel…) ou pour une copropriété.

Audit énergétique de copropriété

La législation issue du Grenelle de l’Environnement impose l’obligation de réaliser un audit énergétique pour les  copropriétés construites depuis 2011 et représentant plus de 50 lots (tous lots confondus : lots d’habitation, caves, parking…) équipés d’un chauffage collectif.

Cet audit permettra à la copropriété d’avoir un état des lieux énergétiques de son ou ses bâtiment(s) mais également de connaître les mesures nécessaires à réaliser pour obtenir une réduction de ses consommations énergétiques : l’audit énergétique est donc un outil d’aide à la décision pour les copropriétaires afin de les aider à déterminer l’opportunité de réaliser de travaux d’amélioration énergétique.

Une étroite collaboration avec le syndic, les copropriétaires, les occupants et le bureau d’études est nécessaire.

La prestation comportera plusieurs étapes que nous allons détailler ici.

immeuble


Renseignements à fournir à l’auditeur :

  • La quantité annuelle d’énergie consommée pour la copropriété par l’installation collective pour le chauffage ou le refroidissement, et le cas échéant, la production d’eau chaude sanitaire.

  • Les documents en sa possession relatifs aux installations collectives de chauffage, de refroidissement ou de production d’eau chaude sanitaire, et à leur mode de gestion.
  • Les contrats d’exploitation, de maintenance, d’entretien et d’approvisionnement en énergie.

  • Le dernier rapport de contrôle périodique de la ou les chaudières
  • Les factures d’énergie des parties communes

  • Les coefficients de répartition des charges de chauffage, de refroidissement et, le cas échéant, de production d’eau chaude sanitaire appliqués aux lots
  • Le procès verbal de la dernière assemblée générale des copropriétaires

  • Les factures des travaux réalisés, les devis des travaux éventuellement envisagés
  • Les plans de la copropriété

  • Le diagnostic de performance énergétique éventuellement réalisé sur le bâtiment. 

Réalisation de l’audit

Visite du site :

  • Un logement rez-de-chaussée
  • Un logement dernier niveau
  • Un logement étage courant
  • Un logement mur pignon
  • Mesure de température et d’humidité
  • Débits de ventilation

Chaque logement a un descriptif : équipements de chauffage, d’eau chaude sanitaire, de ventilation et d’éclairage

Interrogation des occupants sur les habitudes d’utilisation :

  • Ouverture des fenêtres
  • Puisage d’eau chaude et eau froide
  • Régulation des émetteurs
  • Dépenses annuelles sur ces équipements
  • Appréciation de confort thermique

Observation de l’environnement du bâtiment

Localisation et orientation du bâtiment

Masques solaires

Mitoyenneté

Eléments architecturaux

Inspection des parties communes

Relevé des équipements (éclairage, ventilation, réseaux de distribution, émetteurs)

Relevé de l’installation collective de chauffage, refroidissement et eau chaude sanitaire

Questionnaire aux occupants :

  • Une rubrique sur le confort thermique ressenti par les occupants
  • Une rubrique sur l’utilisation et la gestion de leurs équipements
  • Une rubrique sur l’évaluation de leurs consommations énergétiques et de leurs charges mensuelles
  • Une rubrique sur les travaux réalisés ou envisagés visant à améliorer la performance énergétique de leur logement
  • Une rubrique relative à leur positionnement quant à la possibilité de réaliser des travaux importants à l’échelle de la copropriété. 

Préconisations :

Sans travaux importants sur chauffage

  • Système de régulation ou de programmation des équipements énergétiques
  • Equilibrage de l’installation
  • Désembouage
  •  Calorifugeage des réseaux de distribution
  • Mise en place de robinets thermostatiques
  • Purge des émetteurs de chaleur
  • Réglage des chaudières et régulation
  •  Entretien et réglage des organes de distribution et des pompes
  •  Entretien et réglage des émetteurs
  • Date de mise en route et arrêt de chauffage
  • Température de consigne et ralenti de nuit
  • Respect du carnet de chaufferie

Préconisation pour chaque scénario

Consommation annuelle d’énergie primaire du bâtiment après travaux en kWhep/m²SHON.an pour les postes chauffage, refroidissement, eau chaude sanitaire, ventilation et éclairage

Entreprises : industrie et tertiaire

Les audits énergétiques peuvent être réalisés pour tous les types de bâtiments existants. Ainsi, chaque audit correspond aux objectifs, aux souhaits et aux problématiques du client.

Pour l’industrie :​

  • Visite avec relevés des éléments ayant un impact énergétique la structure des parois, leur type d’isolation, leur éventuel dépérissement…
  • Relevés des systèmes énergétiques du calorifère, d’eau chaude sanitaire et de ventilation avec leur puissance, leur rendement, leur état de vétusté.
  • Dimensionnement des installations de chauffage par calcul des déperditions selon la norme NF EN 12831
  • Prise en compte des spécificités d’usage du local
  • Etude des devis envisagés
  • Gain économique et énergétique possible
  • Vérification de la RT existant
  • Intégration d’énergies renouvelables
  • Vérification des gains énergétiques règlementaires
  • Calcul règlementaire selon la méthode TH-C-E Ex
  • Simulation thermique dynamique prenant en compte les spécifications d’usage du bâtiment au niveau des consignes de température, de l’occupation, des puissances installées.

Pour le tertiaire :

Pour le secteur tertiaire on retrouve les mêmes objectifs que pour le secteur industriel auxquels s’ajoutent :

  • Conseils en investissements pour le maître d’ouvrage
  • Vérification de la règlementation existante et des objectifs de réduction des consommations du grenelle de l’environnement